Cours de comptabilité analytique - outils-de-gestion.fr Page 7
outils-de-gestion » Cours de comptabilité analytique (Page 7)

Cours de comptabilité analytique


Cours de comptabilité analytique et exercices corrigés gratuits et téléchargeables au format pdf.
Les cours de comptabilité analytique et les exercices portent sur les méthodes des coûts complets, l’imputation rationnelle, le direct costing, les coûts standards, la méthode ABC …

Les méthodes de calcul des couts

Cours comptabilité analytiqueD’une façon générale, chaque type de coût se détermine par 3 caractéristiques indépendantes les unes des autres :

  • champs d’application;
  • contenu;
  • moment de son calcul.

 

 

Des coûts déterminer par leur champs d’application


La comptabilité analytique permet d’obtenir différents groupement de charges dont les plus usuels sont les suivants :

  • coûts par fonction économique (production, distribution, administration, étude, fabrication, vente, après-vente);
  • coûts par moyen d’exploitation (magasin, usine, rayon, atelier, bureau, machine, poste de travail);
  • coût par activité d’exploitation (famille de produits, unité de produit, stade d’élaboration d’un produit : études, approvisionnement, fabrication , distribution);
  • coût par responsabilité (directeur général commercial, technique, chef de rayon, chef d’atelier, chef de service, contremaitre);
  • coût par par groupe de client, par régionLa suite

Les coûts préétablis : le budget flexible

Cours comptabilité analytiqueDans le cadre de la prévision , il est défini une production dite « normale » ou standard qui, par application des rendements standards définis pus haut, permet de se fixer une activité standard.

 

Le budget flexible est une prévision du coût total d’un centre d’analyse qui distingue les charges prévisionnelles selon leur comportement, à savoir :

  • les frais variables proportionnels à l’activité du centre;
  • les frais fixes dont le montant est indépendant de l’activité.

Cette prévision est établie pour différentes hypothèses d’activité. Les niveaux d’activité choisis restent dans le cadre d’une structure données puisque ce travail est effectué dans une optique à court terme. La suite

L’imputation rationnelle des charges fixes : déterminer l’activité normale

cours de comptabilité analytiqueActivité normale ou capacité normale


La détermination de la capacité normale est assez délicate.

Étant donné un certain volume d’installations, on peut déterminer une capacité théorique qui est la capacité correspondant à une utilisation continue et à un rythme constant de ces installations.

Cependant, la capacité réelle est inférieure car il faut tenir compte des interruptions inévitables : réparations, temps de mise en route, absences, congés, inventaires …

La capacité réelle sera donc inférieure de 15 à 25% suivant les cas à la capacité théorique.

La capacité normale peut être, elle même, inférieure à la capacité réelle, car elle doit tenir compte du volume des ventes possibles.

 

Elle pourra se déterminer de 2 manières :

  • on détermine la production à envisager pour satisfaire les ventes de l’exercice.

Cette production correspond à une utilisation de la capacité réelle qui sera prise comme capacité normale. Dans ce cas, la capacité normale varie d’un exercice à l’autre.

  • on détermine la production à atteindre en fonction des ventes pour plusieurs années, de manière à niveler les fluctuations.

Cette production correspond à une utilisation de la capacité réelle qui constitue la capacité normale. Dans ce cas, la capacité normale est constant. La suite

15678910
En visitant ce site, vous acceptez l utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus cliquez ici cliquez ici | J ACCEPTE