Le direct costing - outils-de-gestion.fr
outils-de-gestion » Cours de comptabilité analytique » La méthode du direct costing » Le direct costing

Le direct costing

cours de comptabilité analytiqueLa méthode du Direct Costing Simple consiste à calculer des coûts de produits ou de prestations de services en ne considérant que les charges variables.

 

Cette méthode est aussi connue sous le nom de méthode du coût variable.

La connaissance de ce coût permet de dégager une marge sur coût variable par produit ou prestation. L’ensemble de ces marges permet alors de déterminer des seuils de rentabilité et des indices de gestion.

 

 

Processus de calcul de la méthode du Direct Costing Simple

 

Considérons une entreprise fabriquant 3 types de produits P1, P2 et P3 :

 

Exemple de calcul de coût avec la méthode de Direct Costing Simple

 

Une société est spécialisée dans la fabrication de tissus et a confection de vêtements. Tenant compte de l’évolution rapide de la mode, le département « confection » ne travaille que sur commande, afin qu’il n’y ait pas de stocks de produits finis. Au cours du dernier trimestre, la société a fabriqué et vendu 4 types d’articles.

 

Une étude de coûts de revient complets constatés d’une part et une analyse des charges variables d’autre part ont fourni les informations suivantes :

  • à partir des coûts de revient complets, calculer les résultat par types de produits et donner une première conclusion.

Résultat global 525 000 – 75 000 + 304 000 -72 000 = 682 000

Conclusion : l’entreprise est globalement bénéficiaire mais 2 des produits sont déficitaires. Faut-il les abandonner ?

 

  • Avant de prendre cette décision, calculer les coûts variables et les marges sur coûts variables par types de produits.

Conclusion : les marges sur coûts variables sont toutes positives. Ce sont donc les charges fixes qu’il faut diminuer.

 

Si on supprime l’article B sans changer la structure, on aura une diminution du résultat de 45 000 car il faudrait que les autres produits couvrent 45 000 de charges fixes en plus.

De même, en supprimant D sans changer de structure, on perdra 348 000€.

En effet, les charges fixes sont de :

Coûts de revient – charges variables = 1 193 000

Le résultat, sans changer de structure et en supprimant B et D serait de :

1 050 000 + 432 000 – 1 193 000 = 289 000

La diminution (682 000 – 289 000) de 393 000 correspond bien à la perte des marges sur coûts variables des articles B et D (45 000 + 348 000).

 

Il faut donc se garder de supprimer les articles B et D puisque, les charges fixes liées à la structure, les 4 articles concourent à la couverture des charges fixes. Si on abandonne un article déficitaire dont la marge sur coût variable est positive, même faiblement, le résultat diminuera, sauf à réduire en même temps les charges fixes d’un montant au moins égal à cette marge.

 

 

Tableau de calcul de détermination du résultat selon la méthode du Direct Costing Simple


La marche à suivre est la suivante :

Processus de calcul de la méthode du Direct Costing Evolué

 

Si dans la méthode de Direct Costing Simple, on incorpore seulement les charges directes, qu’elles soient variables ou fixes, pour éviter la répartition souvent arbitraire des charges indirectes, on prend en compte dans la méthode Direct Costing Evolué, toutes les charges variables et les charges fixes directes.

 

 

 

Exemple de calcul de coût avec la méthode de Direct Costing Evolué

 

Reprenons l’exemple étudié dans le cas du direct costing simple et considérons les indications supplémentaires suivantes :

Les charges fixes indirectes étant de :

1 193 000 – 770 000 = 423 000

on retrouve le résultat :

675 000 – 30 000 + 352 000 +108 000 – 423 000 = 682 000

Conclusion : l’article B ne couvre pas ses charges fixes mais la perte n’est pas énorme (30 000€). On doit donc pouvoir le garder à conditions d’amener la marge sur coût spécifique à 0. Cela peut se faire en passant par une augmentation des ventes, soit en quantité soit en valeur soit les 2.

 

 



Pour visualiser le lien et télécharger les cours et exercices en contrôle de gestion et en comptabilité analytique au format PDF, vous devez être membre!

Ce sujet est extrait de la catégorie "".

Poursuivez votre lecture !



Publié le


A propos de l'auteur ...

Brice Béchet

Brice Béchet exerce les missions de contrôleur de gestion au CHU de Reims depuis 2007. Diplômé en master économie et gestion d'entreprise, il se passionne, dès les débuts de l'internet en France, par la création de sites et le référencement. Aujourd'hui, il propose sur son site outils-de-gestion.fr des cours et exercices en contrôle de gestion et comptabilité analytique.

Visitez le site de l'auteur : http://outils-de-gestion.fr



facebook twitter google+ viadeo linkedin


En visitant ce site, vous acceptez l utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus cliquez ici cliquez ici | J ACCEPTE